abonnez-vous à la CyberLiège News...
 

Francofolies de Spa 2002 :
un bon cru, des découvertes, quelques moments magiques...
(vers l'
année 2003)

Retour en images

Interview Louis Chedid

Interview Lara Fabian

Concours "Jeunes talents"



Bilan de l'édition 2002

Alors que les organisateurs de cette 9ème édition des francofolies de Spa font le point et pensent déjà à la 10 ème édition, voici journée après journée ce que vous avez raté si vous n'y étiez pas...

La 1ère journée, sans être exceptionnelle a quand même révêlé au parc de 7 heures les groupes "Tena" et "Da Familia"; Tena a envoûté le public (surtout grâce à sa merveilleuse chanteuse) qui possède un organe vocal et un physique hors du commun.Aidée par une bonne section basse/batterie, ce groupe fera probablement encore parler de lui...à suivre sur cd et en concert.
Da Familia a quant à lui vraiment mis le feu au parc de 7 heures. Il fallait voir comment le public réagissait à une heure (16 h 30') à laquelle il n'est pas évident de se produire sur scène; retenez bien ces noms : Tena et Da Familia, 2 groupes belges qui graviront encore les échelons.
Pour terminer cette journée au parc de 7 heures Aston Villa a confirmé son statut de groupe montant en flèche et Sttellla a assuré devant un public conquis d'avance.
Dans la grande salle du casino cette première soirée s'est terminée avec Christophe, grand Monsieur de la chanson française que l'on ne voit pas assez souvent en Belgique mais peut-être est-ce là sa volonté ? Tous ses hits furent repris en choeur par un public relativement chaud. Souvenez-vous "d'Aline"," Les mots bleus" ou encore "Petite fille du soleil". Ce fut le premier grand moment de ces "Francos 2002".
En première partie, Curt Close nous a prouvé tout le bien que l'on pensait de lui : à revoir très vite...

C'est sous un soleil radieux que débuta cette 2ème journée au parc de 7 heures avec d'emblée "La tchoucrav" qui éveilla un public déjà présent en masse sur le site.
On retiendra le nom de Tonton David et son reggae qui revient en force mais également le groupe "Froidebise" qui avec son professionnalisme habituel, a fait craquer tous les amateurs de bon blues; mais pourquoi ce gaillard n'est-il pas reconnu internationnalement ? Avec un band groovant un max cela ne devrait plus tarder ! Pas vrai Laurie ?
Que Marka ne m'en veuille pas mais je n'ai pas pu suivre son concert, d'après les infos recueillies ce fut également un bon moment.

Au casino pour cette 2ème soirée, rien de moins que Louis Chedid et Robert Charlebois à la même affiche ! Le premier a chauffé la salle en entonnant ses différents succès et en variant les styles : du rock au slow en passant par la salsa et le jazz) et son fils "M" (Mathieu Chedid) l'a rejoint sur scène pour un final mémorable.
Charlebois a lui enflammé son public dès le premier morceau. Son set fut relativement "rock" et propre.
Sur la grande scène on attendait beaucoup de Noir Désir mais malheureusement ils ont déçu : set banal, son médiocre. A oublier au plus vite ou à revoir dans de meilleures conditions.

Pour la 3ème journée des Francos et sur la scène "Pierre Rapsat", Lara Fabian n'a pas déçu : son propre, duos (avec Maurane et Thibaut Duran), reprise du hit mondial "Africa" du groupe américain Toto et un bel hommage à Pierre Rapsat; un des grands moments de cette 9ème édition sur la scène principale.En 1ère partie Jo Lemaire a fait swinger et jazzer le public spadois et le groupe canadien "Le grand dérangement" a fait passer son message : la culture acadienne est bien présente et n'est pas prête de disparaître !

Le samedi (avant dernier jour de ces "francos"), De Palmas a déçu : la balance sonore n'était pas au point mais le public a quand même vibré au son des nombreux hits de ce communicateur. Il aime en effet dialoguer avec son public. Le concert se terminera par un "J'en rêve encore" à rallonges repris en choeur par les fans sous le charme ravageur du Français.En 1ère
partie Marc Morgan a distillé sa pop/rock amusante et pleine de pêche. Axel Bauer, auréolé de son succès avec Zazie a donné un set plein d'énergie et de guitares tapageuses; excellent moment également.

Le dimanche 21 juillet, on a eu droit à un moment "magique" au petit théâtre du casino : Lio a, en effet, étonné. Sur la scène, un réverbère, deux bancs, un piano, des feuilles mortes, c'est tout ! Par son interprétation de Prévert (mise en scène de C.Loeb), elle a littéralement subjugué les spectateurs présents. A la fois comédienne, chanteuse et danseuse, elle a montré qu'elle est réellement une artiste pleine de talents (il est loin le temps de "Banana split").Sans doute le meilleur moment de ces Francofolies 2002...

Tête d'affiche sur la grande scène, Yannick Noah s'est bien amusé : il a joué plus de deux heures avec son public, lui faisant découvrir ses racines ancestrales "jamafricaines" sur des rythmes endiablés; un set (de musique) haut en couleurs et sympathique pour cet ancien joueur de tennis qui aime les bains de foule...
En première partie, le belgo-irlandais Perry Rose a présenté son dernier CD mais n'a pas marqué les mémoires.
Calogero, quand à lui, n'a pas eu besoin de beaucoup de temps pour enflammé le public présent : son puissant, succès à répétition repris en choeur par les fans; bref un concert prévisible !

Les organisateurs nous promettent quelque chose de spécial pour le dixième anniversaire des Francos l'année prochaine, alors préparez-vous !


E.WERNER



Quelques images....

Lara Fabian - Mauranne - Yannick Noah - Calogero - Chedid


Chedid
Photo concert Chedid : J-P.Burre ©

Yannick Noah  Spa
Photos Jadin


Photo Jadin


Photo Jadin

Lara Fabian  Spa
Photo E.Werner ©

Lara Fabian aux Francofolies
Photo E.Werner ©


Photo E.Werner ©


Photo EC


Photo EC


Photo EC


Photo EC


Photo EC


Photo EC


Photo EC


Photo EC


Photo EC

retour en haut de page 


Jeunes talents


Dans le cadre de ces francos 2002 se déroulait un concours pour les jeunes talents de demain.
C'est le groupe "Philadelphia" qui l'a remporté et qui sera donc programmé sur une des scènes officielles des 10èmes francofolies de Spa. Ils remportent également un chèque de 1240 euros ainsi que l'enregistrement d'un single aux studios "team for action" et "Gam-La Chapelle" à Waimes.
Ils s'imposent devant Géraldine Cozier et le groupe liégeois "Blood Stain".
Bravo donc à tous ces jeunes talents que l'on reverra très prochainement sur les scènes belges !

retour en haut de page


Retour en home page

Articles déjà parus 

Faites connaître l'adresse de cette page à un(e) ami(e)...

Votre nom:

L'email du destinataire:

Ajouter votre commentaire ?